CLUB des ARCHERS de GUIRY-EN-VEXIN

32 rue Saint Nicolas
95450 - GUIRY-EN-VEXIN


Tel : 01.34.67.45.42

 
Pour nous envoyer un
E-mail, cliquez ici
 

Le tir à l'arc
"nature"

       
 

Le tir nature est un sport complet,
qui allie l'amour de la nature, l'effort physique, la concentration, et la précision.

Sport rustique au sens propre du terme, il se pratique en pleine campagne et dans les bois.

Le tir à l'arc "nature" consiste à tirer sur des blasons ou des cibles variés, représentant le plus souvent des animaux "à chasser" -
bien entendu, il n'est pas question ici de tirer sur des animaux réels !

 
Les cibles sont placées à des distances inconnues,
qui peuvent aller de 5 à 40 mètres environ.

Certains archers recherchent un tir "dépouillé", instinctif, et utilisent un "arc nu" et des flèches en bois de cèdre..

D'autres, à l'inverse, pratiquent ce sport avec viseur, décocheur, et flèches en aluminium/carbone.
 

 
Il y en a pour tous les styles

Les arcs utilisés sont très variés

Cela va depuis les arcs traditionnels
aux essences précieuses,
jusqu'aux arcs modernes en carbone
 
         
Chaque tireur a son style,
et ses préférences :
certains tirent avec le même arc
depuis toujours,
d'autres les collectionnent...
      On distingue 3 types d'arcs en tir nature :

- l'arc droit, qui descend du grand arc anglais utilisé au Moyen-Age ( "long-bow" ), ou de l'arc des anciens Indiens d'Amerique ( "semi-long-bow" ) ;

- l'arc recourbé ( ou "recurve" ), utilisé pour le tir "classique" en salle ; c'est aussi un type d' arc souvent utilisé par les chasseurs, lorsqu'il est puissant ;

- l'arc composite ( ou "compound" ), aux accents technologiques, dont les poulies sont destinées à augmenter la vitesse des flèches, tout en diminuant la force nécessaire à son armement.
 
 



L'entrée du parcours de Guiry-en-Vexin

 


Le tir nature est une activité très physique, qui réclame des efforts ( lorsque l'archer bande son arc ), et de l'endurance, car les parcours ne sont pas de tout repos, le terrain est souvent accidenté : il faut parfois adopter des postures inconfortables ( à genoux, adossé à un arbre...), pour atteindre les cibles disséminées dans la végétation.

  L'archer reproduit en fait ni plus ni moins les gestes du tir à l'arc qu'utilisaient nos ancêtres pour chasser.


D'une cible à l'autre, la distance n'est jamais la même, et les difficultés du terrain
( dévers, branches, bosses, zones d'eau... ) imposent à l'archer d'évaluer la distance et d'adapter son tir en conséquence.

Celles et ceux qui goûtent au tir nature sont vite convaincus et en font souvent une vraie passion, d'autant que les parcours sont pour la plupart situés dans des sites calmes et agréables.

      Visite du
parcours
         
 






Avec l'avènement du "3-D",
les cibles évoluent vers
toujours plus de réalisme


   
Retour au
sommaire